Les claviers virtuels sous Android, pas si terribles que ça...

Un petit article expliquant comment utiliser les claviers standards d'Android

Consultez ici la liste complète des articles du site

Dans un précédent article je vous ai parlé du clavier "Blind Accessibility Keyboard" car à ce moment là je le pensais véritablement au-dessus des autres en matière d'accessibilité.
Et bien, finalement, après m'être rendu compte que le clavier "Swift Key" pré-installé par Honor était développé par Microsoft, je me suis décidé à le tester (mon addiction au travail de Microsoft reprenant le dessus :)).
Et en l'utilisant plusieurs jours, en essayant au début tant bien que mal de m'en sortir, j'ai réussis à parfaitement l'apprécier, jusqu'à délaisser totalement "Blind Accessibility Keyboard".

Ce qui me paraissait terrible au début

Au début, ce que je trouvais affreusement horripilant était le fait que, lorsqu'on soulève notre doigt d'une lettre, celle-ci s'écrive, aucun moyen de faire venir le double tape à nous.
Et puisqu'avant de quitter le navire Windows Phone et d'acquérir mon actuel smartphone j'avais testé un ancien Samsung qui traînassé au fond d'un tiroir, j'avais eus une horrible expérience de ce genre de clavier avec, car il écrivait ce qu'il voulait quand il voulait (sa dalle tactile étant affreusement mauvaise).

Après découverte et utilisation, "Swift Key" se rével être un bonheur

J'ai donc adopté le clavier "Swift Key" comme clavier par défaut, lors de son utilisation, il suffit de faire glisser son doigt (en le maintenant donc sur l'écran) jusqu'à la lettre souhaitée puis de le relever.
Pour accéder aux accents entre autre d'une lettre, il faut garder le doigt appuyé dessus pendant quelques secondes, TalkBack énonce alors "autres caractères disponibles" et on peut les trouver en glissant très légèrement vers le haut puis en naviguant de la droite vers la gauche et de la gauche vers la droite.

Encore des petits points faibles

Pour moi, le plus gros point faible est le fait que, lors du maintien trop long sur la touche "supprimer", tout le texte saisis s'efface, donc, quand on trouve cette touche, il faut très vite soulever le doigt si on souhaite l'utiliser, on tout aussi rapidement basculer vers une autre touche, sous peine de voir tout le texte précédemment saisis à réécrire.

Conclusion

En conclusion, le clavier "Blind Accessibility Keyboard" semble rester à privilégier pour les débutants et ceux qui ne sont vraiment pas prêt à passer à ce que j’appellerai le "sans double tape", mais sinon, les claviers plus grand public tel que "GBoard (le clavier Google)" ou donc dans mon cas "Swift Key" seront d'excellents compagnons.
Au risque de trop m'emballer, je me suis personnellement fixé l'objectif d'écrire aussi rapidement qu'un voyant (en apprenant presque par cœur l'emplacement des touches virtuelles je reste persuadé que cela est parfaitement possible).

Et vous, quel clavier pour votre smartphone? Pour ou contre le "sans double tape"? Dites-moi tout en commentaire.

Autres infos :
Nombre total de visites : 647
Numéro d'article (catégorie) : A154 (Systèmes mobiles)
Dernière modification : Par Corentin (le 21/06/2018 à 13:42:13)

Commentaires

alain (27/12/2018 10:37:16)

Désolé de ne pas aller jusqu'au bout de votre page, mais c'est illisible. Merci d'utiliser votre correcteur d'orthographe et de grammaire.

jeremyp3 (29/01/2018 00:09:16)

hello ! oui oui, c'est un souci de swift key, la fameuse touche supprimé trop réactive je me suis souvent fait avoir au début avec mon p10 lite. c'est entre autre pour ça que je suis revenu a gboard. du coup, j'ai retrouvé ce que j'utilisais sur mon ancien smartphone. J'ai aussi testé Soft braille keyboard, pour simuler un clavier braille, mais dure dure. lol.

Envoyer un commentaire

Écrivez ici votre commentaire sur ce logiciel. Vous aurez la possibilité de modifier ou de supprimer votre commentaire pendant 24h après la publication.